Cover Blog

Découvrir la cité de Petra en Jordanie

J’en rêvais depuis Indiana Jones et la dernière croisade, de voir apparaitre le Temple Al-Khazneh dans le creux de l’étroitesse du canyon. Et bien c’est chose faite, et je n’ai pas été déçue ! La Cité sculptée dans la pierre est telle qu’on l’imagine. Grandiose.

AVANT D’arriver

Le site de Petra est situé dans le sud de la Jordanie, à 200km de la capitale soit environ 3h de route en voiture. Des mini bus partent d’Amman tous les jours pour un cout modique, depuis l’une des stations en bordure de la ville (notamment Abdali) vers Wadi Musa (la ville qui entoure Petra, où vous logerez probablement).

Pour dormir, le choix est large étant donné que c’est le 1er lieu touristique du pays. Du low budget au 4**** ou même des campements de bédouins. Dans tous les cas, étudiez bien la localisation de votre hôtel, car Wadi Musa est une ville en hauteur donc si vous devez vous rendre à Petra et revenir à pieds, sous la chaleur, vous allez déchanter. De nombreuses structures proposent de vous conduire et vous ramener entre l’hôtel et l’entrée de Petra. Ils proposent aussi des paniers repas pour que vous ayez une collation pendant la visite.

L’entrée au site coute 50JOD pour 1 jour, jusqu’à 60 JOD pour 3 jours. Ce tarif élevé s’explique par les frais engendré par l’entretien et la restauration de la Cité. Je conseil fortement, étant donné le montant, de prendre un Jordan Pass avant votre entrée en Jordanie. Détails ici > http://laplanneusesupertramp.fr/la-jordanie-bonnes-adresses-conseils-et-budget/ Le site ouvre de 6h à 18h (16h en hiver), je ne saurai que trop vous conseiller d’arriver le plus tôt possible le matin, d’une part pour profiter mais surtout pour ne pas subir la chaleur.

DSC_0382

SUR PLACE

Selon les évènements dans les pays autour, Petra reçoit entre 200 et 400 000 visiteurs par an. Pour ma part, au mois d’Aout (hors saison touristique donc, à cause de la chaleur), j’ai du croiser 50 personnes sur une journée… Agréable car on se sent vraiment seul au monde dès qu’on sort de la route principale. Mais attristant de voir si peu de monde pour un lieu de cette ampleur. La Jordanie subie directement l’instabilité politique de la région avec une baisse du tourisme.

Petra a été occupée par les nabatéens au 6ème siècle av. J.C., qui y ont prospéré grâce à sa position stratégique pour le commerce. Classé patrimoine mondial de l’UNESCO, le site a aussi souvent été citée parmi les 7 merveilles du monde, de part son aspect monumental.

On accède à Petra par un sentier sculpté dans un canyon, le Siq. Sur 2km, on marche entouré de hautes parois rocheuses, aux formes et aux couleurs étonnantes. A l’extrémité du Siq, on découvre Al Khazneh (le Tresor), le temple le plus célèbre de la cité (et le plus photographié). Et là, on se sent tout petit face à cette façade de 45m de haut, taillée à même la roche.

Petra, ce sont des centaines de tombeaux creusés dans les rochers, des temples, des ruines, un amphithéâtre, une rue à colonnades… De quoi en prendre plein la vue. Et ces vestiges se découvrent en parcourant des chemins qui vous mèneront dans les hauteurs. De 1h à 5h de marche, c’est via ces sentiers que l’on découvre la beauté de cet endroit, à travers des points de vus exceptionnels. Que ce soit la route qui mène au roche face au Tresor pour le voir d’en haut, à celui jusqu’au lieu du sacrifice ou les 800 marches qui mènent au monastère Ad Deir. Bref, il faut non seulement beaucoup marcher, mais il faut aussi se prendre dans cette immensité.

DSC_0397

DSC_0424

Conseils

Si tu ne supporte pas la chaleur, ne viens pas en été (la saison touristique étant Avril-Mai ou Octobre). Mais si, comme moi, tu n’aime pas les endroits bondés de touristes, alors viens souffrir au soleil en Aout 😀 Dans tous les cas, de l’eau est à prévoir (à acheter avant d’entrer car les prix doublent sur le site) ainsi qu’une collation pour le déjeuner (quasi pas de restauration sur place). Mais surtout, ne pas négliger l’essentiel : lunettes de soleil – casquette – crème solaire ! Et des bonnes chaussures de marche, parce que ça grimpe.

Il n’y pas (ou très peu) de poubelles sur place, il faut donc faire attention à ses déchets et à l’emprunte que l’on laisse sur le site. Petra est déjà bien assez amochée comme ça ! Le site est en danger et notamment mal protégé du comportement des touristes (et des locaux…).

Les bédouins offrent aux touristes des promenades à dos d’âne, en cheval ou en chameau, mais cette pratique est déconseillée par les autorités et l’UNESCO notamment parce que leurs pas endommages les ruines en bougeant le sable. Mais en plus d’abimer le site, ces animaux sont loin d’être bien traités. J’ai vu des gamins fouetter, taper et même jeter des pierres à leurs ânes avec une violence inouïe. Je n’ai pour ma part pas envie de cautionner ce genre d’activité, libre à vous…

Mon dernier conseil serait de passer au moins 2 jours sur le site, pour avoir le temps de faire toutes les marches proposées aux différents coins de la cité. En venant tôt (en plus la météo sera un peu plus clémente), vous pourrez profiter de Petra en vous y perdant, en arpentant des chemins peu empruntés, et capter la grandeur de l’endroit dans une parfaite solitude la plupart du temps…

IMG_1635

IMG_1561

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *