cinque terre

Visiter les Cinque Terre en hiver

D’origine italienne, la « botte » est un pays que je connais bien. Du nord au sud, en passant par la Sicile je suis allée un peu partout. Il y a pourtant un endroit magnifique et largement connu que je ne connaissais pas : les Cinque Terre. Une des plus belles régions d’Italie.

vernazza

OÙ ?

Les Cinque Terre, situées en Ligurie, au nord ouest du pays, sont un regroupement de 5 villages, au sein d’un Parc National. Ils ont la particularité de se jeter dans la mer, tant ils ont l’air sculptés dans la roche et sont à flanc de falaise ou dans le creux de la montagne. Ces villages se nomment : Monterosso al Mare, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore. Inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, ils sont reliés les uns aux autres par des chemins de randonnées. Cette destination est très prisée des amoureux de la nature et du charme de l’architecture typiquement italienne. On y est la bas les pieds dans l’eau tant les bâtiments font corps avec la mer, un rocher ou une crique.

Comment s’y rendre ?

cinque terre

Avion : il est possible d’arriver par Milan, le plus important aéroport aux alentours (situé à environ 180km). A partir de 45€ le vol direct depuis Nantes et 30€ depuis Paris. Il faut ensuite rejoindre Gènes (train, bus ou covoiturage), d’où partent les trains pour les Cinque Terre. Vous également arriver à Gènes directement mais c’est un petit aéroport, avec des vols directs depuis Paris uniquement, à partir de 50€. La dernière option, c’est d’atterrir à l’aéroport de Pise, situé à 80km, où Ryannair propose des vols directs depuis Paris à partir de 10€ ! Il vous faudra ensuite rejoindre La Spezia, où les trains partent pour les Cinque Terre.

Train : c’est le moyen de transport le mieux adapté à la région. Depuis la France, c’est la ligne qui fait Gènes/Rome ou Gènes/Pise et passe par les Cinque Terre. Il est possible d’arriver à Gènes par le train depuis Nice ou Turin par exemple. Sur place, le train régional dessert chaque village en 3min, avec un train / heure en hiver.

Voiture : Si vous êtes adepte du low budget (et pas pressé), vous pouvez rejoindre Gènes en covoiturage depuis la France (par la côte d’Azur ou par Lyon). Trajets sur : blablacar.it Si vous venez avec votre propre voiture, suivez l’Autoroute jusqu’à Gènes puis Levanto. Ensuite, des petites routes de montagne rejoignent les villages, mais les voitures y sont interdites à l’intérieur.   Je n’ai personnellement pas aperçu de parking, sauf pour les locaux. Je vous recommande de laisser votre voiture à endroit sécurisé dans une ville proche puis de profiter du Parc National sans celle ci. En été il est inenvisageable s’approcher le Parc en voiture…

LA RANDONNÉE

Le but d’un séjour au Cinque Terre est de profiter d’un grand bol de nature et de calme (impossible en haute saison) avec des paysages magnifiques. La randonnée peut être pratiquée toute l’année. J’y suis allée fin décembre, et si à l’ombre et la nuit les températures sont fraiches, les journées étaient ensoleillées et je me suis retrouvée en t-shirt pour marcher ! L’été, imaginez être à la file indienne dans les sentiers étroits tant il y a du monde…

Bien entendu, selon la période de l’année, veillez à vous renseigner sur les conditions météo et sur la praticien des chemins, qui ne sont pas tous ouverts tout le temps. Toutes les infos sur le site du Parc National des Cinque Terre. À ce jour, à cause d’intempéries, les sentiers entre Corniglia et Manarola et entre Manarola et Riomaggiore sont fermés. L’hiver vous permettra d’ailleurs de découvrir à Manarola la plus grande crèche du monde, installée en plein air sur toute une colline au dessus du village !

manarola

En hiver, l’accès aux sentiers bleus, ceux qui relient les village entre eux, est gratuit (tandis qu’il est payant en été). L’on peut faire ce chemin et traverser les 5 villages d’une seule traite (environ 5h de marche). Cependant, l’intérêt réside bien dans le fait de prendre son temps pour aller de l’un à l’autre, puis dormir sur place, avant de découvrir le suivant.

Monterosso <=> Vernazza (4 km – facile- 2h)

Je suis partie de Vernazza en suivant une pancarte depuis la rue principale, puis c’était partie pour la grimpette. D’abord dans les escaliers du village, jusqu’à en sortir pour finalement avoir la meilleure vue qui soit : apercevoir Vernazza d’en haut depuis la montagne d’en face. Puis on traverse foret et oliviers, à flanc de montagne et vue incroyable sur la mer. A l’arrivée sur Monterosso, 130 marches hautes descendent jusqu’au village (je n’ose imaginer en montée).

Vernazza <=> Corniglia (4 km – facile – 2h)

Depuis Cornigla, il faut suivre une pancarte au pieds de l’église qui permet de quitter le village. On traverse alors une route avant de s’enfoncer dans la nature et les oliviers. La vue sur Corniglia, perché sur sa colline, est incroyable. Ca monte, ça descend, et on recommence. Heureusement que le sentier offre une vue magnifique qui change à chaque tournant. L’arrivée sur Vernazza permet un panorama incroyable sur sa plage et sa tour.

Corniglia <=> Manarola (3 km – facile – 1h30)

Ce sentier est pour l’instant fermé.

Manarola <=> Riomaggiore (Via dell’amore) (1 km – très facile – 1h)

Cette balade (chemin plat en dur) est pour l’instant fermée.

Au delà de ces villages, le Parc des Cinque Terre propose d’autres chemins de randonnées, en montagne, pour rejoindre des villes ou des monastères… A vous de faire votre sélection !

Riomaggiore

La Cinque Terre Card

Pour profiter au mieux du Parc et de ses richesses, vous pouvez vous procure un pass, la Cinque Terre Card ou la Cinque Terre Card Treno.

La 1ère permet d’accéder à tous les sentiers du Parc National, et de bénéficier d’un service de mini bus qui relient les villages. De 7,5€ la journée à 14,5€ les 2 jours.

La 2ème est le fruit d’un partenariat avec Trenitalia. Elle offre les mêmes accès que la Cinque Terre Card, avec en plus, le train en illimité entre Levanto et la Spezia. Pratique si vous logez sur une de ces villes et devez prendre le train chaque jour pour vous rendre dans les villages. De 16€ la journée à 29€ pour 2 jours.

ATTENTION, si vous vous rendez dans la région en hiver, et que vous comptez marcher un peu, ces cartes ne sont pas rentables ! En effet, l’accès au parc est alors gratuit, et même si vous deviez prendre le train pour rejoindre un village, un trajet coute entre 1,8€ et 2,5€ ! Après calcul, vous vous rendrez compte que les cartes ne valent pas le coup.

corniglia

OÙ DORMIR ?

L’été, les hôtels, pensions ou autre location chez les particuliers, sont hors de prix. Il est nécessaire de réserver des mois à l’avance ! L’hiver, beaucoup d’établissements sont effectivement fermés, mais ceux qui sont ouverts bradent leurs prix.

L’idée, c’est de dormir dans l’un des villages, et de rejoindre les autre en train ou à pieds, selon le temps que vous avez. J’ai personnellement passé 3 jours dans la région, en mixant train et randonnées pour découvrir les 5 villages et j’ai pu découvrir Gènes. J’ai logé à Riomaggiore, le plus à l’est, pour optimiser les trajets. Comptez 50€ la nuit pour une chambre double en basse saison.

manarola

Le budget

L’Italie est un pays cher pour les backpackers, aussi les Cinque Terre n’échappent pas à la règle.

Transports : 220€

Logement  (4 nuits) : 100€

Alimentation : 70€

TOTAL = 390€

8 réflexions sur “Visiter les Cinque Terre en hiver

  1. Cindy came-true.blogspot.fr dit :

    Tu as de la chance d’avoir visité l’Italie de long en large comme ça, j’adore ce pays et j’aimerais mieux le connaitre également ! Pour l’instant je me suis limitée à Milan et Rome, et je vais à Naples et Carpi en avril là. 😀 J’aimerais beaucoup visiter la région Nord-Est et également les Cinque Terre qui me font de l’oeil par leur singularité. Je trouve ces paysages vraiment très beaux et tes photos leur rendent bien justice.

  2. Lauriane dit :

    J’ai pour projet de m’y rendre mi-fevrier, ton article tombe donc à pic et m’incite à privilégier uniquement les Cinque Terre alors que je voulais faire un tour vers Pise. Merci !

  3. Nicolas dit :

    Je rêve de découvrir cette région ! Comme c’est magnifique… rien que le nom « Les Cinq Terres » fait déjà rêver. très bel article, merci pour le voyage instantané.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *